La méthode

Gymnastique faciale: la méthode

Copie20de20ecorche20cath20NB202b

Cette méthode consiste en des séries (de dix) exercices de tension-relâchement, répétés, portant sur le muscle concerné. Les pratiquer donc, plusieurs fois de suite, avec beaucoup d’assiduité et de persévérance. Au début de ce travail de gymnastique du visage, on peut ressentir un certain  échauffement surtout si l’exercice est correctement exécuté. Cet échauffement sera la preuve de l’efficacité du travail, exactement comme quand vous pratiquez votre gymnastique corporelle, et que vous ressentez des courbatures. Ces exercices vont se concentrer sur des points clés de notre visage. Car, nous allons isoler, faire travailler, et tonifier les muscles sélectionnés.

shapeimage 2-1


Les effets sur les rides

Le travail du muscle sélectionné entraîne une augmentation de la production d’oxygène des tissus en contact avec eux : l’hypoderme et le derme. Les vaisseaux sanguins ainsi stimulés accroissent leur débit ce qui provoque une meilleure hydratation de la peau. Ce travail, aussi, stimule les  fibres élastiques qui sont responsables de la production du collagène. On voit bien l’effet que cela va avoir sur les rides : ce travail conscient des muscles tonifie notre peau et relance la production d’élastine, donc améliore efficacement la ride, en lui redonnant un « plancher » solide.
Le travail sur le muscle ne crée pas de rides meme si pendant l’exécution du mouvement vous voyez votre peau plisser. Mais pour l’exécution de certains exercices vous pourrez maintenir la peau avec vos doigts pour l’empécher de se marquer si vous en avez la crainte. N’oubliez pas: c’est le muscle sous la peau qui travaille pour rendre justement le tonus à votre peau.

Capture d’écran 2014-01-09 à 08.30.52
© Catherine Pez 2011