Introduction

Avec le temps qui passe, la chute des hormones féminines ( comme masculines), le stress, le manque de sommeil, l’abus de soleil, de cigarettes, d’alcool...On assiste souvent à une perte de tonicité au niveau du visage: la peau de la face a tendance à s’affaisser.
Cette diminution du volume des tissus est due à l’atrophie ou à la rétraction des muscles que nous avons sur la face.
La situation pourrait être catastrophique et inciter certaines d’entre nous à courir chez le chirurgien esthétique. Il est cependant un moyen simple et efficace d’ y remédier: faire travailler les muscles du visage, à bon escient, avec persévérance et assiduité. Et ce, le plus naturellement du monde!
Car, nous oublions trop souvent que nous possédons plus de cinquante muscles répartis sur l’ossature de la face.
Ces muscles travaillent sans cesse mais de manière inconsciente, et réflexe.
Chacun d’eux ont une action bien définie: par exemple « sourire" mets en marche plus de vint-cinq muscles...
Certains servent à la mastication, d’autres à fermer, ou ouvrir les  yeux.
Connaître les muscles de notre visage va nous aider à comprendre leur travail et à les utiliser dans le but d’améliorer la tonicité de la peau.
Ainsi nous allons pouvoir retendre l’ovale du visage, effacer les bajoues, regonfler la lèvre supérieure, éviter les pattes d’oies, redonner du tonus à une paupière tombante....
Tout est possible car nous possédons les moyens de le faire.
Nous savons tous que pratiquer des exercices de gymnastique améliore considérablement la silhouette . On peut, en faisant travailler nos muscles, se faire une belle ceinture abdominale (ou encore, par exemple se créer des “tablettes de chocolat”) Exactement comme dans le cas de notre corps, nous allons pouvoir re-sculpter notre visage avec des exercices de gymnastique. 

Dans un premier temps il va s’agir de faire connaissance avec ces muscles:
que ce soient ceux du bas du visage comme les plastyma, le digastrique, les orbiculaires de la bouche, tous très efficaces dans le modelé de l’ovale,
ou ceux de la partie médiane, comme les zygomatiques, les masséters, les buccinateurs qui vont soutenir notre pommette...
ou encore, ceux de la partie haute, comme le procérus, les temporaux, les frontaux etc...
Nous allons faire travailler ces muscles en tension et relâchement successifs, en allant au bout de l’exercice, plusieurs fois de suite, jusqu’à sentir la tension du muscle.
Cette sensation peut s’apparenter aux courbatures éprouvées quand on fait travailler ses abdominaux, par exemple. C’est le signe de l'efficacité de l’exercice. 
ll est donc facile de remonter nos traits et de récupérer une peau tonique en faisant ce travail de Gymnastique des muscles de notre visage.
 Les visages relâchés vont reprendre volume et souplesse. Car, si nous prenons beaucoup soin de notre peau, nous n’avons pas  toujours conscience du matelas musculaire qui est en dessous et qui est essentiel à son tonus et à sa fermeté.


© Catherine Pez 2011