Bas du visage

La perte de tonicité - ou le relâchement de nos fibres musculaires, se voit en tout premier lieu sur l'ovale de notre visage. Et pourtant nous avons sur notre ossature à ce niveau là des muscles puissants qui vont être faciles à mettre en tension.
Il va s'agir des grands plastyma (les muscles du cou).
Ce premier exercice va donc s'adresser à la fermeté de notre cou.
Pour le pratiquer: tirer la langue trés loin devant vous. le menton est repoussé vers le cou. Faites cet exercice dix fois de suite et l'idéal est de tenir la tension durant cinq secondes puis relâcher.
Un deuxième exercice à conseiller dans le cas du relâchement de l'ovale, va s'adresser aux muscles digastriques qui forment une bandelette de soutien naturelle à l'ovale de notre visage.
Si l'ovale est détendu, cela provient principalement de ces muscles dont les fibres musculaires ne travaillent pas suffisamment. L'exercice décrit ici, consiste à appuyer très fortement son menton sur son poing et à exercer une pression comme si vous vouliez le repousser. A faire dix fois de suite, tenir cinq secondes et relâcher.

img426
© Catherine Pez 2011