Conclusion

Historiquement, on a entendu parler de la gymnastique du visage autour des années 30... Depuis cette méthode naturelle est tombée en désuétude. Ce n'est que depuis quelques années que portée par un courant "naturel" et un retours à des valeurs plus "écologistes"  cette méthode rencontre un regain d'intérêt. Et pour cause! 
... Et ces causes sont nombreuses:
Car, outre le fait que c'est vraiment une méthode des plus naturelles, la gymnastique des muscles du visage est d'une efficacité réelle car elle s'intéresse aux muscles qui sont présents sur notre visage. Ils sont au nombre de 50 ou plus... Et, exactement comme pour les muscles de notre corps, on peut les faire "travailler" et exercer, dans le même but que ceux de notre corps, c'est à dire les raffermir, les retendre et renforcer leurs fibres. Donc, comme on peut retendre notre ceinture abdominale, ou encore gonfler ses pectoraux, on peut retendre les traits de son visage, redonner du tonus aux fibres relâchées, remonter ses traits... Puisqu'on fait travailler ses muscles, (exactement et de la même manière qu'en salle de Gym) en faisant des exercices de tension et relâchement répétés, plusieurs fois et dans un rythme soutenu. Et, c'est à ce prix qu'on constatera les effets sur les muscles du visage.
 Par contre, il faut savoir que les muscles que nous avons tous sur le visage sont des muscles courts qui s'insèrent pour partie sur notre ossature, et pour l'autre partie soit sur le muscle attenant, soit sur la peau (c'est pour cela qu'on peut les nommer aussi "muscles peauciers") Donc le travail de ces muscles particuliers du visage sera, on s'en doute plus douce que nos séries d'abdo du matin. Mais, pour autant, il faudra réellement faire un vrai travail c'est à dire tirer sur les muscles que l'on veut retendre et sentir (parfois même en y appliquant ses doigts) que ces muscles s'épaississent sous l'effort. Le faire consciemment Dix fois de suite.
Et, comme je le dis toujours, "en allant au bout de l'exercice", c'est à dire en étirant le muscle le plus loin possible...  On tient cette tension en comptant jusqu'à 5, et puis on relâche. 
On peut, à ce stade et surtout si l'exercice est bien fait, ressentir une "brûlure" (comme les fameuses courbatures après l'entraînement en salle- qui sont cependant loin d'être aussi fortes) qui témoigne que le muscle s'est mis à produire de l'acide lactique - preuve incontestable qu'il s'est mis -ou remis- à fonctionner.
Les muscles de notre visage sont présents quel que soit l'âge que nous ayons. Cependant, ils seront plus ou moins faciles à stimuler, et, ils répondront plus ou moins rapidement à ces stimuli suivant notre âge, c'est certain, ou même l'état de notre "peau". Le travail sera peut être plus assidu et plus long dans le temps mais il produira le plus souvent les effets escomptés. Donc, il n'y a pas d'âge pour commencer le travail des muscles du visage! 

cath20couverture20verso20photo

Voir aussi: Le site de Catherine Pez (www.catherinepez.com)

© Catherine Pez 2011